Restez à la maison…

C’est le temps de profiter de ta quarantaine pour ajouter de nouvelles compétences à ton arc. C’est drôle de voir autant de gens se plaindre d’être coincé à la maison et d’avoir trop de temps libre… Combien de personnes l’an dernier j’ai vues partager la photo d’un chalet perdu dans la forêt avec des citations sur ralentir son rythme de vie. On voulait tous plus de temps pour faire une bonne introspection, apprendre à jouer de la musique, lire un bon livre, faire du yoga, finir son travail de maîtrise, apprendre à cuisiner, faire du bénévolat, écrire un livre, et surtout en apprendre davantage sur la découverte de l’Amérique!

Voilà ta chance!

Ce n’est pas la première pandémie que l’humanité vit en ce moment et ce n’est pas la dernière. En 1666, À Londres, un quart de la population est déjà mort de la peste. Le jeune Issac Newton, alors âgé de 24 ans, est retranché dans sa maison natale, dans un petit village perdu de ‘Angleterre. Coincé en quarantaine chez lui, Newton met à profit son temps libre pour relire ses cours et se balader dans son jardin. En voyant une pomme tomber, il se demande pourquoi elle tombe toujours perpendiculairement au sol. La loi de la gravitation est née. Durant son année de confinement, Newton élabore également une ébauche de sa théorie sur la composition chromatique de la lumière. 1666 est ainsi considérée par les historiens comme l’année la plus productive pour le scientifique.

La chance est ce qui se produit quand la préparation retrouve l’opportunité.

– Sénèque (mort le 12 avril 65 apr. J.-C.)

Parlant de chance, tu connais bien Christophe Colomb. Celui qui a navigué dans le bleu de l’océan en 1492. Le légendaire navigateur italien qui a essayé de chercher l’Asie (est) en naviguant vers l’ouest de l’Europe. Évidemment, il avait pris le temps de faire ses devoirs avant de partir. En utilisant des textes géographiques classiques écrits par des auteurs grecs et latins anciens, ainsi qu’une copie des voyages de Marco Polo, il avait de bonnes raisons de penser que sa quête vers l’ouest pour l’Asie pourrait fonctionner.

Puisque ses voyages initiaux se sont révélés à la fois prometteurs et perplexes (réduire en esclavage les habitants des Caraïbes pour faire des plantations de canne à sucre, et voler le peu d’or que les Arawaks, en Haïti, possédaient), la troisième expédition de Colomb a finalement aperçu des terres incontestablement continentales. Au lieu de faire face à l’incertitude, cependant (au lieu de mettre le pied à terre pour vérifier ce qu’il avait trouvé et de constater que les indiens qu’il a rencontrés n’étaient pas d’Inde) Colomb se précipita pour écrire une lettre triomphale à renvoyer en Espagne. Plutôt que d’utiliser des preuves empiriques pour prouver qu’il s’agissait de la Chine ou de l’Inde, il s’est retourné vers les géographes grecs et latins qui l’avaient inspiré en premier lieu. Citant passage après passage des anciens érudits, il a conclu avec confiance qu’il avait enfin aperçu l’insaisissable continent asiatique.

Bon, il n’a peut-être pas trouvé la route vers l’Inde, c’est sûr, mais il n’aurait jamais trouvé le nouveau continent s’il n’avait pas pris le temps de faire ses recherches avant son voyage. De la même manière, cependant, tu ne peux jamais vraiment apprécier les merveilles inattendues du voyage si tu comptes trop sur tes notes et ignores ce qui est juste sous tes yeux.

Alors c’est le moment d’ouvrir les yeux sur l’opportunité que tu as en ce moment. C’est le moment de rester à la maison et d’apprendre plein de nouvelles choses grâce à la magie de l’internet. Ce n’est pas le moment de socialiser, d’attraper le coronavirus et d’engorger notre système de santé.

Reste à la maison.

 

UPDATE: Tu peux aussi donner de ton temps pour aider ta région durant (et même après) cette crise. Vas visiter le jebenevole.ca