Texte: Les Internets (v201003)

Les Internets (2020)

Les chats me font rire et oublier mes problèmes
J’oublie même sur mes murs tous ces messages de haines
Pendant que algorithme puissant déconstruit ma vie
Et qu’on vend mon âme aux plus riches compagnies

Cette chanson ne parle pas des chats qui nous entourent
Mais de toute ma vie privée qui vient de brûler dans le four
Ch’comme un rat de laboratoire dans un sous-sol oublié
Du pavillon de psychologie de l’université 

Pendant que je suis collé sur mon écran pis que je me brise le cou
J’me croche les pieds dans le ciment pis je me scrap les genoux
Parce que mon GPS me dit où aller
Et l’influenceur me dit quoi acheter

Et même si j’ai l’impression d’avoir ma pleine conscience
Ça me bourre de dopamine pour éviter que je pense
Parce que je suis le produit de consommation de cette industrie
Ça me bourre de rage, de peur et ça me dit: Take it easy!

Alors moi je regarde des chat faire des tours sur les internets 
Ça me fait sourire à chaque jour sur les internets

Donnez-moi ma pilule, j’ai besoin d’être accepté
Il y a tu quelqu’un qui m’aime dans cette société?
Parce que j’ai besoin de vos commentaires
Pour sonner la cloche de mon cellulaire

Fait que quand j’ai rien à faire j’émet mon opinion
Sur des sujets que je connais pas vraiment
Je copie les citations des plus grands penseurs
Dans un contexte absurde pour gagner quelques coeurs

On se bats tous pour l’attention dans cet enclos électrique
À grands coup de bottes dans la face pour faire monter les chiffres
Plus j’agis comme un con, plus j’attire l’attention
Et ça me remplit de satisfaction!

J’arrive pu à comprendre les autres être humains
J’ai perdu l’empathie en m’en lavant les mains
Je suis noyé par la négavité
Fait longtemps que le bonheur il m’a échappé…

Alors moi je regarde des chat faire des tours sur les internets 
Ça me fait sourire à chaque jour sur les internets

Des milliers de faux profils pour attirer les regards
Même sur les sites de rencontre où le sexe se fait rare
Car les faux humains ils sont partout
Les amis sont imaginaires à la maison des fous

Même si je sais que l’algorithme me rend malheureux
Mon esprit de compétition me garde dans le jeux
On est tous addicte aux réseaux sociaux
On n’a aucune arme pour combattre ce fléaux

Bienvenu à cette compétition mondial
Où on est 9 milliards à vouloir la médaille
Dans se casino où t’es sûr de perdre
Chaque jour tu t’enfonce un peu plus dans la merdre

Pendant que l’algorithme puissant s’enrichie bien
Avec toute l’information que tu ya donné pour rien
C’est l’algorithme qui décide pour ta politique
Parce que ta vie se résume à une statistique

Gloire en l’algorithme puissant
Qui construit l’humain à sa façon
Gloire en l’algorithme éternel
C’est lui qui choisi qui est-ce qui monte jusqu’au ciel

Gloire en l’algorithme puissant
Qui construit l’humain à sa façon
Gloire en l’algorithme éternel
C’est lui qui choisi qui est-ce qui aura un nuage au ciel

Fait que les chats me regardent faire des tours sur les internets
Je les fais sourire à chaque jour sur les internets!


BIBLIOGRAPHIE:

  • Ten Arguments for Deleting Your Social Media Accounts Right Now  –  Jaron Lanier
  • Derrière nos écrans de fumée(The Social Dilemma) réalisé par Jeff Orlowskiet écrit par Orlowski, Davis Coombe et Vickie Curtis .
  • Autres lectures connexes :
    • Crush it – Gary Vaynerchuk
    • Crushing it – Gary Vaynerchuk
    • Jab, jab, jab Right hook – Gary Vaynerchuk
    • Trust me I’m lying – Ryan Holiday
    • The Power of Visual Storytelling: How to Use Visuals, Videos, and Social Media to Market Your Brand – Ekaterina Walter, Jessica Gioglio
    • Enchantment: The Art of Changing Hearts, Minds, and Actions (2011), édition française : L’Art de l’enchantement – Guy Kawasaki