Restez à la maison…

C’est le temps de profiter de ta quarantaine pour ajouter de nouvelles compétences à ton arc. C’est drôle de voir autant de gens se plaindre d’être coincé à la maison et d’avoir trop de temps libre… Combien de personnes l’an dernier j’ai vues partager la photo d’un chalet perdu dans la forêt avec des citations sur ralentir son rythme de vie. On voulait tous plus de temps pour faire une bonne introspection, apprendre à jouer de la musique, lire un bon livre, faire du yoga, finir son travail de maîtrise, apprendre à cuisiner, faire du bénévolat, écrire un livre, et surtout en apprendre davantage sur la découverte de l’Amérique!

Voilà ta chance!

Ce n’est pas la première pandémie que l’humanité vit en ce moment et ce n’est pas la dernière. En 1666, À Londres, un quart de la population est déjà mort de la peste. Le jeune Issac Newton, alors âgé de 24 ans, est retranché dans sa maison natale, dans un petit village perdu de ‘Angleterre. Coincé en quarantaine chez lui, Newton met à profit son temps libre pour relire ses cours et se balader dans son jardin. En voyant une pomme tomber, il se demande pourquoi elle tombe toujours perpendiculairement au sol. La loi de la gravitation est née. Durant son année de confinement, Newton élabore également une ébauche de sa théorie sur la composition chromatique de la lumière. 1666 est ainsi considérée par les historiens comme l’année la plus productive pour le scientifique.

La chance est ce qui se produit quand la préparation retrouve l’opportunité.

– Sénèque (mort le 12 avril 65 apr. J.-C.)

Parlant de chance, tu connais bien Christophe Colomb. Celui qui a navigué dans le bleu de l’océan en 1492. Le légendaire navigateur italien qui a essayé de chercher l’Asie (est) en naviguant vers l’ouest de l’Europe. Évidemment, il avait pris le temps de faire ses devoirs avant de partir. En utilisant des textes géographiques classiques écrits par des auteurs grecs et latins anciens, ainsi qu’une copie des voyages de Marco Polo, il avait de bonnes raisons de penser que sa quête vers l’ouest pour l’Asie pourrait fonctionner.

Puisque ses voyages initiaux se sont révélés à la fois prometteurs et perplexes (réduire en esclavage les habitants des Caraïbes pour faire des plantations de canne à sucre, et voler le peu d’or que les Arawaks, en Haïti, possédaient), la troisième expédition de Colomb a finalement aperçu des terres incontestablement continentales. Au lieu de faire face à l’incertitude, cependant (au lieu de mettre le pied à terre pour vérifier ce qu’il avait trouvé et de constater que les indiens qu’il a rencontrés n’étaient pas d’Inde) Colomb se précipita pour écrire une lettre triomphale à renvoyer en Espagne. Plutôt que d’utiliser des preuves empiriques pour prouver qu’il s’agissait de la Chine ou de l’Inde, il s’est retourné vers les géographes grecs et latins qui l’avaient inspiré en premier lieu. Citant passage après passage des anciens érudits, il a conclu avec confiance qu’il avait enfin aperçu l’insaisissable continent asiatique.

Bon, il n’a peut-être pas trouvé la route vers l’Inde, c’est sûr, mais il n’aurait jamais trouvé le nouveau continent s’il n’avait pas pris le temps de faire ses recherches avant son voyage. De la même manière, cependant, tu ne peux jamais vraiment apprécier les merveilles inattendues du voyage si tu comptes trop sur tes notes et ignores ce qui est juste sous tes yeux.

Alors c’est le moment d’ouvrir les yeux sur l’opportunité que tu as en ce moment. C’est le moment de rester à la maison et d’apprendre plein de nouvelles choses grâce à la magie de l’internet. Ce n’est pas le moment de socialiser, d’attraper le coronavirus et d’engorger notre système de santé.

Reste à la maison.

 

UPDATE: Tu peux aussi donner de ton temps pour aider ta région durant (et même après) cette crise. Vas visiter le jebenevole.ca

 

 

 

Voici comment tu devrais écouter ta musique

Je n’ai jamais eu accès a autant de musique que maintenant. Je n’ai jamais écouté autant de musique que maintenant. Mais j’ai jamais si peu apprécié la musique que maintenant. Le problème c’est qu’il y’a de la musique partout où je vais (Bon. Depuis quelques jours, je ne vais nulle part! Merci COVID-19!) Dans les boutiques, les gyms, les cafés, etc. C’est rare qu’il n’y ait pas quelque chose qui joue en fond dans mon appartement… Je me rends compte qu’il n’y’a aucun de ces moments où j’écoute vraiment ce qui joue. C’est rare que je prenne le temps de déguster un album.

 

Il n’y a pas si longtemps, j’ai participé à une retraite de méditation Vipassana. Dix jours sans écouter de musique. Dix jours à faire le vide.

 

Le soir de mon retour, j’ai décidé de m’asseoir et d’écouter un de mes albums préférés du début à la fin sans distraction. Un mot: Jouissance. Est-ce que tu te rappelle à l’adolescence l’effet que ça fait d’écouter le nouvel album de ton artiste préféré pour la première fois? Pour ma part, jJe me rappelle prendre l’album dans mes mains et courir jusqu’à ma chambre. Je ferme la porte et je mettre le CD dans le radio. Je m’assois face aux haut-parleurs et j’écoute sans bouger du début à la fin. J’écoute ce que l’artiste essaie de me dire.

 

J’ai réalisé cette année que je ne faisais plus ça. Je trouve ça triste parce que les artistes passent des semaines, voir des mois (ou des années!) à travailler sur un projet. Écrire les textes, écrire la musique, faire les arrangements, créer l’ambiance généralement de l’album, choisir l’ordre des pièces, faire le design visuel de l’album, etc. Pendant ce temps, moi j’ouvre une playlist sur internet et j’appuie sur shuffle.

 

Imagine entrer dans un musée où tu ne peux voir que le 10% de chaque tableau dans le désordre…

 

Selon moi, pour vraiment apprécier une oeuvre, et pour moi L’ALBUM est l’oeuvre et les chansons sont les pièces de ce casse-tête à découvrir, il faut s’asseoir avec celle-ci et l’écouter. Un album, ça s’écoute comme on écoute un ami. Fais un peu le ménage avant de le laisser rentrer chez vous et sers-lui une tisane.

 

Pour remédier au problème, voici ma prescription:

  1. Décide le plus tôt possible quand tu comptes écouter l’album que tu as choisi. Mets-le dans ton agenda. (Ex: dimanche soir: Date avec l’album X de l’artiste Y).
  2. Il est INTERDIT d’écouter de la musique cette journée là!
  3. 15 minutes avant l’écoute. Assis toi dans le silence. Ferme les yeux et médite un peu (c’est bon pour toi anyway!)
  4. Quand tu es prêt. PRESS PLAY. Ferme les yeux. ENJOY.

 

Bonne écoute!

L’art de voyager dans le temps avec Hansel et Gretel

Pour savoir où l’on va / faut savoir par où on est allé – Okoumé

Imagine avoir la possibilité de remonter dans le temps pour revivre une expérience passée ou apprendre de tes erreurs de jeunesse. Revivre ça avec l’expérience et le recule que tu as aujourd’hui. Probablement que tu aurais même envie d’aller te dire un ou deux mots à l’oreille. Te donner un petit conseil qui changerait tout ton avenir dans le présent. Crois-le ou non, mais c’est possible. Ça m’a pris du temps à comprendre la méthode, mais ce fantasme de science-fiction est possible grâce à une machine super moderne et évoluée que l’on appelle le cerveau humain!

Grâce à cette machine, c’est possible d’être le spectateur de son passé.
Ne t’inquiète pas. Le voyage ne porte presque aucun risque.
Alors, qu’est-ce que ça prend pour remonter dans le temps?

Des petits cailloux blancs!

Hansel et Gretel sont les enfants d’un pauvre bûcheron. Depuis la mort de leur mère, le bûcheron a marié une abominable belle-mère qui n’aime pas les enfants. Craignant la famine, elle convainc donc le bûcheron d’aller égarer les enfants dans la forêt. Ce soir-là, Hansel et Gretel entendent son plan et décident alors de ramasser des petits cailloux blancs. Le lendemain, le Bûcheron emmène ses enfants loin en forêt. Durant le trajet, Hansel laisse tomber les petits cailloux blancs un à un pour marquer le chemin jusque chez eux. Une fois assez loin, le bûcheron allume un feu et prétend qu’il va chercher du bois pour abandonner ses enfants. Après un moment sans nouvelles de leur père, les enfants décident de suivre les petits cailloux blancs pour revenir à la maison…

Reality check.

Un beau jour, tes parents t’abandonnent dans la grande forêt de la vie d’adulte. T’as aucune idée t’es rendu où, mais t’es content d’être enfin libre. Tu peux faire ce que tu veux. C’est toi qui décides de ta destinée maintenant. Tu commences à essayer des affaires et à explorer plein de petits chemins hors des sentiers battus. Puis la nouveauté passe. Tu réalises que tu t’es aventuré trop loin dans la forêt de la vie adulte et que maintenant tu es complètement perdu. Seul. Tu as oublié d’où tu viens. Tu as oublié c’est quoi les choses que tu aimais bien. Tu as oublié les gens que tu as croisés sur ton chemin. En plus, tu as essayé tellement de chemins différents que tu ne sais plus lequel était le plus intéressant pour toi.

T’es complètement perdu.

Mais si, comme Hansel et Gretel, tu as pensé à te laisser des  »petits cailloux blancs » pour te rappeler par où t’es déjà passé. Bravo. La vie va probablement être un peu plus facile pour toi.

Mais qu’est-ce que des  »Petits cailloux blancs »?

Des petits cailloux blancs, ce sont des traces bien archivées que tu te laisses pour le futur. Ça peut être écrire un journal intime, créer quelque chose (dessin, vidéo, photos, sculpture, tricoter…) ou même sauvegarder tes factures… Il n’y a pas vraiment de standard. L’important c’est que tout soit bien archivé au même endroit et dater de la même façon pour faciliter la recherche plus tard. C’est important de bien archiver ses écrits. Je suggère que ça soit sauvegardé sur plusieurs disques durs séparer ou dans un nuage sur internet. Quelque chose de facile à retrouver si jamais l’ordinateur attrape le coronavirus informatique.

Qu’est-ce qui va arriver si tu n’archives pas tes affaires efficacement?

…ainsi la tentative de la belle-mère échoue. Toutefois, elle pousse le père à réessayer, et cette fois, les deux enfants n’ont que des morceaux de pain à jeter derrière eux. Une fois abandonnés en pleine forêt, ils réalisent que le pain a été mangé par les oiseaux.

Impossible de retrouver leur chemin.

Il y a plus d’une façon d’entretenir un journal!

David Goggins (Can’t hurt me) parle d’un rapport de terrain (Field Report) lorsque tu as complété une mission (ou un projet). Le rapport doit être le plus détaillé possible. tes bons coups, tes erreurs, les choses à éviter la prochaine fois, les choses à essayer, Etc. Ça s’applique partout. C’est le genre de chose que tu ne fais pas tous les jours, mais quand tu reviens d’un voyage, tu termines un emploi, à la fin d’une relation marquante, une réunion importante, après une compétition, après avoir réalisé un album de musique, un film, ou whatever c’est quoi ta passion. L’idée c’est que la prochaine fois que tu affronteras un projet ou une situation similaire et que tu te cogneras à un mur, tu pourras ouvrir ton Rapport de Terrain en lien avec l’activité et peut-être découvrir la solution au problème que tu avais oublié.

Tim Ferriss (4 hour work week, 4 hour body, tools of titans) utilise le  »5 minutes journal » ou le journal de gratitudes. Tous les matins écrire 5 choses que tu es reconnaissant d’avoir dans ta vie. « Merci pour… » Ou « Je suis reconnaissant pour… » Et le soir écrire trois choses positive qui te sont arrivé dans la journée. À long terme, toutes les petites actions positives s’accumulent en une immense fresque positive sur ta vie.

Mathew Dicks (StoryWorthy) explique que chaque soir, avant de se coucher (ou au réveil le lendemain), il prend 5 minutes pour penser à sa journée. Il cherche un moment qui vaut la peine d’être raconté. Lorsqu’il l’a trouvé, il ouvre son fichier Excel pour y écrire l’anecdote. Son anecdote se résume en une ou deux phrases. Pas plus. Pas besoin d’être épique non plus. Le but de l’exercice est d’accumuler des petits moments dans sa mémoire chaque jour. Après un an, tu as 365 anecdotes en banque… après 3 ans tu dépasse déjà les milles anecdotes!

Charles Duhigg, l’auteur de The Power of Habits, parles d’Habitude Clés (Keystone habits), ces  »petites habitudes que les gens introduisent dans leurs routines qui changes plusieurs aspects de leur vie de manière non intentionnelle ». Selon lui, avoir l’habitude de maintenir un journal est probablement une des habitudes clés les plus importantes que quelqu’un peut insérer dans sa vie. C’est la meilleure façon de comprendre ses dépendances, ses problèmes, ses passions, etc.

Comme Steve Jobs l’a dit: “ You can only connect the dots going backwards.”

 

Dans le cas où tu n’as jamais écrit un journal avant aujourd’hui, pas de panique!

Premièrement, il n’est jamais trop tard ni trop tôt pour commencer. Alors, commence aujourd’hui. Créé un dossier sur ton ordinateur et ouvre ta machine à écrire préférée pour y écrire une phrase sur ta journée d’aujourd’hui. Demain t’en écriras deux. Si jamais par hasard, le gouvernement t’impose de rester chez vous et que t’es temporairement mis à pied, profites-en. Tu peux faire un peu d’introspection. Pense à certains moments de ta vie et écris là-dessus. Pour aller plus profond, je t’invite à prendre une vieille photo d’un moment de ta vie. Essaie d’écrire le plus possible sur ce moment ainsi que sur toute la journée autour de ce moment. Plus tu vas faire ça, plus les images de ton passé vont commencer à se réveiller d’elles-mêmes.

C’est là que ça devient dangereux.

C’est très important de ne pas interagir avec les images de son passé. Il ne faut pas se laisser affecter par ce qui t’arrive dans ce moment d’introspection. Tu es le spectateur, pas le protagoniste. Certains moments vont tellement te donner de joie et de bonheur que tu risques de vouloir y rester plus longtemps. Mais si tu y restes trop longtemps, tu risques de réveiller autre chose de plus sombre…

En errant dans la forêt, Hansel et Gretel trouvent une maison en pain d’épices avec des fenêtres en sucre, qu’ils commencent à manger. L’habitante de la maison, une vieille femme, les invite et leur prépare un festin. Cependant, la vieille femme est une sorcière qui a construit la maison pour attirer les enfants, afin de les manger. Elle enferme Hansel dans une cage, et fait de Gretel sa servante.

Reste l’observateur de tes émotions. Imagine que Hansel et Gretel avaient décidé de rester cacher dans un buisson en attendant de voir si y’aurait pas une sorcière de cacher là avant d’y entrer! Mais si jamais une sourcière de ton passé t’attaque, rappelle-toi une chose. Tu as maintenant plus d’expérience et t’es clairement plus fort que cette petite vieille dégueulasse.

Alors qu’elle se prépare à cuire Hansel, la sorcière demande à Gretel de regarder dans le four pour voir s’il est prêt. Mais Gretel lui dit qu’elle est trop petite et la sorcière doit vérifier elle-même. Alors qu’elle se penche dans le four, Gretel la pousse et referme la porte derrière elle. La sorcière meurt ainsi carbonisée.

Les enfants prennent les joyaux qui se trouvaient dans la maison de la sorcière, et décident de rentrer chez eux.

FIN.