Auteur : hakapik

Navigateur

Demain, nous quitterons la terreJe vous emmène mes frèresÀ la grâce de Dieu. Explorateur de la noirceurJe caresses mes obscures douleursJe ne sais pas, pas du tout, où je m’en vaisJe recherche un passage dans ce pénible marais Pour récolter, à travers cette bouePour trouver la lumière au boutAu risque de devenir fou Je suis navigateur de l’espritSombré dans l’oublie Laissez moi vous guiderÀ travers cette mer agitéeMême si j’ai souvent échoué Le pire est derrière Alors, Fermez vos paupièresCar, j’ai trouver la lumière Demain, nous trouverons la terreJe vous emmène mes frèresÀ la grâce de Dieu.

Journée Spéciale

Aujourd’hui est une journée spécialeCar dans tout l’étalement spatiale de l’humanitéL’espace occupé par ton corp qui s’étaleEst éclairé par un soleil en pleine santé Combien de gens ne pourront jamais toucher cette chaleur?Combien de réfugiés n’entendront jamais ce silence?Combien d’enfants ne verront jamais l’adolescence?Combien de victimes ne sentiront jamais rien d’autre que la peur? Regarde autour de toiRegarde la chance que t’as. Pendant qu’un milliard d’humains souffreTous sales et brisés au fond du gouffreLes mains coupées pour avoir dit  »liberté »Puis torturé pour avoir espéré Avoir la santé est une richesseProfites-en le temps que ça durEt si t’as accès à internet haute-vitesseRendu là, t’es pas mal gras dur Regarde autour de toiRegarde la chance que t’as. Tu pourrais passer la journée à éviter des bombesLe corps, comme un désert, sous un soleil qui plombeTu pourrais dormir sur un trottoir entre deux seringuesLe corps, comme une guerre, devant un ennemis impossible a vaincre. Regarde autour de toiRegarde la chance que t’as. Profites-en.

Engagez-moi

Engagez-moi quelqu’unSur la bonne routeJ’aimerais ça que demainS’arrête toutes mes doutes Engagez-moi quelqu’unSur la bonne longueur d’ondePour que je sois certainsQue ça va mal dans le monde Engagez-moi le cerveauDans le muscle de la conscienceCOmme un troupeau de taureauQui courent dans tous les sens Engagez-moi le cerveauJusqu’à ce que ça penseTout seul sur les motsEt dans mon indépendance Engagez-moi le corpsDu christ au plus viteCa fait longtemps que je dorsDans des rêves qui s’effritent Engagez-moi le corpsDans un choc électriqueQuand la vérité mordFaut changer de chapitre Engagez-moi les yeuxJusqu’à ce que je vois rougeÀ cause d’un ministre véreuxQui refuse que ca bouge Engagez-moi les yeuxQue je vois plus claireÀ travers les mensonge vaporeuxQui circulent dans l’air Engagez-moi les pointsQue j’confronte mes ennemisDans une bataille sans finContre un système pourri Engagez-moi les pointsQue le les lances dans les airsContre tous ces crétinsQui nous donnent de la misère Engagez-moi le courageQue je saute dans le videPour traverser l’orageFaut être prêt à mourir Engagez-moi les jambesQue je me tienne deboutteAvec me sidées qui dérangeDans ces moments de doutes …

Les Internets

Les Internets (2020) Les chats me font rire et oublier mes problèmesJ’oublie même sur mes murs tous ces messages de hainesPendant que algorithme puissant déconstruit ma vieEt qu’on vend mon âme aux plus riches compagnies Cette chanson ne parle pas des chats qui nous entourentMais de toute ma vie privée qui vient de brûler dans le fourCh’comme un rat de laboratoire dans un sous-sol oubliéDu pavillon de psychologie de l’université  Pendant que je suis collé sur mon écran pis que je me brise le couJ’me croche les pieds dans le ciment pis je me scrap les genouxParce que mon GPS me dit où allerEt l’influenceur me dit quoi acheter Et même si j’ai l’impression d’avoir ma pleine conscienceÇa me bourre de dopamine pour éviter que je penseParce que je suis le produit de consommation de cette industrieÇa me bourre de rage, de peur et ça me dit: Take it easy! Alors moi je regarde des chat faire des tours sur les internets Ça me fait sourire à chaque jour sur les internets Donnez-moi ma pilule, j’ai …

Audio: Swipe à droite 2017 (13 chansons pour mes matches)

UPDATE 2021: Les chansons sont maintenant disponible sur Spotify, itune et toutes les autres plateforme de streaming!   En 2017, je m’étais lancé un drôle de défi artistique: écrire une nouvelle chanson originale pour chacun de mes matches sur les sites de rencontres. C’était bien le fun, mais pour une raison un peu mystérieuse (ou simplement parce que je traversais un moment difficile) j’ai tout supprimé de l’internet. Je trouvais ça mauvais et sans intérêt, j’avais honte. Après ça, j’ai tout oublié… Quelques années plus tard, je suis enfermé chez moi à cause d’un virus qui circule dans l’air. Je tombe alors sur un disque dur externe que je n’avais pas ouvert depuis 2017. Évidemment, TOUTES LES CHANSONS SONT LÀ! Dans cette playlist, vous pouvez écouter 13 chansons totalement originales écrites pour des filles que je n’ai jamais rencontrées (ou presque). Bonne écoute!  

Vidéo: Après cinq belles années enfermé dans mes archives… Le Crabe Géant!

Trouvé dans mes archives en ce beau dimanche de pâques: Court-métrage d’horreur réalisé en 2015. Inspiré par une fausse bande annonce réalisé en 2006. Synopsis: Un couple vient passer leurs vacances d’été aux Îles de la Madeleine. Ils décident d’aller camper sur la plage. Malheureusement, une créature dangereuse et affamé les attends là… L’autre court-métrage muet du Crabe Géant réalisé en 2012:

Mais qu’est-ce que je fais ici? (Vipassana)

– Mais qu’est-ce que je fais ici? Chaque seconde est une torture interminable. J’ai l’impression que chaque fois que je regarde ma montre, le temps recule. Est-ce que j’ai vraiment besoin de ça? Pourquoi je suis venu m’enfermer ici? Qu’est-ce que mes amis font en ce moment? Esti que je ne suis pas confortable… Passer dix jours dans une prison pour méditer. C’est long. C’est plate. Je ne suis plus capable… et il me reste encore neuf jours. J’ouvre un œil. Discrètement, je regarde autour. La salle est tamisée. Nous sommes quatre-vingts hommes assis par terre sur des tapis bleus dans un silence total. Quatre-vingts visages perdus entre 18 et 88 ans. Quatre-vingts âmes assises dans la solitude. Je n’ai aucune idée ce qu’ils sont venus chercher ici. Je n’ai aucune idée ce que je suis venu chercher ici. Peu importe la position que je choisis au départ, après 15 minutes je ne suis plus capable. Mes jambes me font souffrir. J’ai mal au dos. Ça me démange de partout. J’ai faim. J’ai hâte que …